Lecture @ La nuit des vins nus

A l’occasion de la « La nuit des vins nus », soirée organisée par Rue89 No wine is innocent, je lirai le passage d’un de mes écrits, « Les amours révolutionnaires ». Ce sera l’occasion pour certains de découvrir mes textes, pour d’autres de me rencontrer. Ce sera l’occasion pour moi de partager — enfin et un peu.

Extrait de l’extrait

« Dans un coin, une cage avec deux petits oiseaux bicolores qui chantent en aigu et s’amusent à se faire des amours comme aux premiers jours. Ils se tournent autour, croisements de regards passionnés, entichés par l’idée qu’ils se sont bien trouvés ces deux-là, exactes copies de chacun. Quand on les regarde faire, on se dit qu’après tout, c’est peut-être plus simple ainsi l’amour, quand on est obligé de passer le reste de ses jours avec un seul être, enfermé, pour ne rencontrer personne d’autre. Ma Fanfan, c’est bien cela qu’elle souhaite, que j’arrête d’être au bar ou partout ailleurs et que l’on finisse nos vies comme des oiseaux en cage au sixième étage loin de tous, repliés sur nous mêmes et n’ayant d’yeux que pour l’autre, face à nous, du matin jusqu’à la nuit tombée. Sauf que moi j’ai besoin de respirer et de raconter des blagues aux amis, et de vivre et de rencontrer des culs nouveaux et de jubiler sur les filles qui travaillent dans les boutiques ou celles qui sortent de Montaigne, le mardi soir. J’adore passer mon après-midi vers ces quartiers et attendre la sonnerie de cinq heures, les jambes qui défilent sous les jupes, les cahiers sur leurs seins juvéniles, toutes heureuses et encore fraîches, parce qu’elles n’ont jamais eu le cœur brisé. Les filles deviennent femmes et vieillissent avec des cœurs qui se brisent. Prenez-en une encore vierge, elle sera une vraie tulipe toute gentille, sans larmes ni tristesse, et elle sera bien contente de vous rencontrer, en attendant le vrai homme, celui qui lui donnera plein de mal et de peine, celui qu’elle aimera à coup sûr. »

La nuit des vins nus
— vendredi 30 janvier, à 20h au Fabuleux cabinet de curiosités 50, rue Saint-Sabin, 75011 Paris Entrée : 10 €

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s